Bienvenue sur le catalogue des solutions Arkeia

Disaster Recovery

Arkeia Network Backup permet la restauration rapide après sinistre des serveurs Intel x86 32 et 64-bits qui utilisent l'option Disaster Recovery. Le module de restauration après sinistre Arkeia Software est compatible avec l'intégralité de la suite de solutions de sauvegarde à froid Arkeia sur des systèmes Linux et Windows.

Pour toutes les solutions de Disaster Recovery, le processus de restauration se fait toujours  "à froid". Ceci est valable dans le cas où la machine fait tourner le logiciel de restauration Arkeia et non les applications normales. La machine de remplacement est bootée depuis une image système générique générée par Arkeia et délivrée sur disque, sur une clef USB, ou sur le réseau. Ensuite, la dernière version de chaque fichier, la structure du système d'exploitation et les directives de démarrage contenus dans les jeux de sauvegarde Arkeia sont copiées sur le réseau afin d'éviter la manipulation de médias.

Le processus de sauvegarde qui permet la restauration après sinistre peut être effectué "à froid" ou "à chaud". Le Disaster Recovery pour la reprise après sinistre ajoute au jeu de données sauvegardées par Arkeia le  "Master boot record" et d'autres structures de données spécifiques dont vous trouverez un résumé dans le tableau ci-dessous.

Une sauvegarde à chaud pour la reprise après sinistre est possible sur toutes les plates-formes Linux et Windows depuis la version 2003. Le Disaster Recovery Arkeia intègre l'infrastructure pour les sauvegardes Arkeia et est compatible avec les sauvegardes totales, différentielles et incrémentales. Une sauvegarde à froid pour le Disaster Recovery est créée en bootant la machine depuis une image de démarrage Arkeia Network Backup qui se trouve habituellement sur un CD, mais qui peut également se trouver sur une clef USB ou sur un site dans le réseau.